Le 20e siècle (après la guerre 1914-1918)

Avant la Première Guerre mondiale, le mode de fonctionnement des banques et leur rôle dans le monde reposaient sur une poignée de règles rigoureuses, mais simples. Aucun pays, à quelques exceptions près, n’avait la prétention d’organiser le fonctionnement des banques jusque dans ses moindres détails. Mais à mesure que le 20e siècle avançait, l’expression "systèmes bancaires" entra peu à peu dans le langage courant.

Quels développements ont caractérisé la banque au 20e et au début du 21e siècles ?

  • Les instruments de paiement ont évolué : la monnaie métallique (pièces) a été remplacée par la monnaie fiduciaire  (billets), elle-même supplantée par la monnaie scripturale  (avoirs en compte).
  • Les instituts d’émission sont devenus des banques centrales, compétentes pour imposer certaines normes aux banques.
  • L’Etat est devenu une instance de contrôle ou de tutelle.
  • L’évolution de l’économie a aussi conditionné le système bancaire des différents pays.
  • Enfin, le développement du Marché commun et de l’Union économique et monétaire (UEM) a marqué l’évolution des banques européennes à la fin du 20e et au début du 21e siècles.

Les développements techniques et l’internationalisation

Depuis 1940, les développements techniques ont donné une dimension plus large à notre monde. L’activité bancaire s’est développée dans un cadre international rendu possible par le progrès des transports et des télécommunications.